Minimalisme & rangement

Le minimalisme est-il la nouvelle norme ?

Marie Kondo qui a donné naissance à la méthode KonMarie qui permet un désencombrement est devenu en quelques années incontournable, tant sur les forums, les groupes FB ou les vidéo Youtube.. La méthode est basée sur les valeurs japonaises et est conçue pour permettre aux participants de s’entourer d’objets qui suscitent la joie. C’est une démarche à contre-courant qui prône la moindre possession plutôt que l’accumulation.

Marie a commencé comme “coach de rangement”, aidant les cadres, principalement au Japon, à organiser leur maison. Elle a rapidement eu une liste d’attente de six mois et s’est rendu compte que la mise en œuvre de sa méthode n’était pas évolutive à ce rythme. Elle a donc écrit un livre, enseignant aux gens la méthode KonMari. Celle-ci consiste à toucher, sentir et déterminer quels objets leur apportent vraiment de la joie et les aideront à mener la vie idéale.

La méthode encourage les participants à tout ranger d’un seul coup, parce qu’un peu de rangement tous les jours ne fonctionne pas, selon l’auteur. La méthode demande également aux personnes motivées de prendre chaque objet dans leur main pour déterminer s’il suscite de la joie : laisser le corps réagir émotionnellement à l’objet aide le propriétaire à décider s’il doit le garder ou le jeter, dit Kondo. Faire un vrai tri, dans son environnement, mais aussi au dedans de soi-même.

C’est une approche qui a ses fans, mais aussi ses détracteurs. Quoi qu’il en soit, se mouvoir dans un environnement plus sain, moins encombré ne peut qu’apporter une certaine sérénité.
Certains poussent la démarche jusqu’à ranger toute leur vie dans un simple sac à dos, leur permettant de parcourir le monde délesté de leurs possessions matériels et s’enrichissant chaque jour un peu plus de possessions immatérielles, comme les souvenirs, les expériences et les relations humaines.